Protégez votre habitat de l'humidité

Enora
Enora Regnier
vendredi 19 février 2016, Temps de lecture 2min

Les murs de votre salle de bain se couvrent de traces de moisissures ? Les châssis de vos fenêtres noircissent? Pire encore, la moquette du salon est humide lorsque vous marchez à pieds nus ?

L’humidité pose de sérieux problèmes pour le confort de l’habitat, mais cela va bien plus loin : humidité et moisissures sont extrêmement nocifs pour la santé ! Entre réactions cutanées et problèmes respiratoires, l’humidité dans l’habitat peut causer de sérieuses allergies et maladies chroniques pour ses occupants, et particulièrement pour les enfants.

L’humidité, cause de maladies respiratoires

Combinez un taux d’humidité supérieur à 50%, une ventilation insuffisante et une température de plus de 20°C dans une pièce, et vous obtiendrez un terrain idéal pour la reproduction des acariens. Lorsqu’on sait que ces insectes microscopiques sont les premiers responsables des maladies et allergies respiratoires et qu’ils augmentent le risque d’asthme, on préfèrerait s’en passer !

Les acariens ont beau être invisibles à l’œil nu, ils savent se faire reconnaître par les symptômes allergiques qu’ils provoquent : yeux rouges, nez qui coule et éternuements, gorge qui gratte… Un Belge sur cinq souffre de cette allergie, qui est également la première maladie chronique infantile dans le pays.

Les moisissures sont quant à elles le premier signe visible d’un problème d’humidité dans l’habitat. Qu’elle laisse des traces noires, blanches ou jaunâtres sur les murs et plafonds, la moisissure est elle aussi responsable de nombreuses réactions allergiques, à commencer par les difficultés respiratoires et l’irritation du nez et de la gorge.

À long terme, l’humidité peut entraîner des problèmes d’asthme et des rhinites allergiques chroniques.

Humidité maison - Condensation Vitre


Aérer les pièces pour renouveler l’air

Il est avant tout primordial d’analyser les sources possibles d’humidité dans la maison. Si celle-ci reste localisée dans des pièces comme la salle de bain ou la buanderie, le constat est très clair : une mauvaise ventilation est à l’origine du problème.

D’une manière générale, il est important de bien aérer toutes les pièces de la maison afin d’y faire circuler l’air. Pensez donc à bien ouvrir vos fenêtres, au moins 30 minutes par jour et ce, même en hiver ! Les acariens se reproduisent en effet très vite quand la température d’une pièce humide se situe entre 20°C et 30°C. Rafraîchir l’air de la pièce permet de très sérieusement limiter le problème.

Vous pouvez également faire installer un système d’aération dans les pièces comme la cuisine. Demandez l’avis d’un professionnel ici.

Isoler la maison oui, mais pas n’importe comment

Une bonne isolation de l’habitat est également primordiale, mais attention à ne pas trop isoler la maison au risque de ne plus y laisser suffisamment circuler l’air.

Si votre maison est sensible aux infiltrations d’eau extérieure, il est vivement recommandé d’opter pour une isolation de façade, ou de murs creux si votre logement en possède un. En protégeant vos murs des intempéries, vous empêcherez ainsi l’eau de s’y infiltrer et de causer des problèmes d’humidité intérieurs. En plus de cela, vous réaliserez des économies de chauffage considérables en empêchant à la chaleur de s’échapper à travers les murs. Autant de bonnes raisons de contacter les professionnels de votre région !

Si la cause de l’humidité est extérieure, faire isoler vos murs par l’intérieur risquerait de ne faire qu’aggraver le problème en piégeant l’eau dans le mur. Cela aurait pour conséquences de détériorer la structure de l’habitat même. On évite donc aussi les peintures anti-humidité, qui auraient le même effet.

Pensez également à faire vérifier, et isoler votre toit : les infiltrations d’eau sont plus courantes qu’on ne le croit, sans parler des 30% de pertes de chaleur d’un toit mal isolé.

Enfin, pour lutter contre l’humidité au sein même des pièces, optez pour un absorbeur d’humidité aux endroits affectés. Il existe des modèles électriques qui, bien que plus onéreux, sont très efficaces et agissent rapidement.

Ne ratez plus aucun de nos articles de blog: inscrivez-vous à notre newsletter et recevez votre dose d'inspiration hebdomadaire dans votre boite mail!



Articles similaires