La mérule, causes et traitements

1101

La mérule est un champignon qui se développe dans les habitats humides, chauds et mal ventilés. La mérule s’attaque aux boiseries de l’habitation : charpente, plancher, poutres, escaliers, tout y passe ! Elle fragilise, voire détruit, les boiseries, avec pour conséquence d’affecter la structure complète de l’habitation et de mettre ses occupants en danger. 

De plus, la mérule peut causer de sérieux problèmes de santé aux occupants du logement. N’attendez pas qu’il soit trop tard pour réagir : traitez le problème d’humidité à la source !

Comment reconnaître la mérule ?

La mérule se reconnaît à sa forme et sa couleur : ce champignon se développe d’aspect blanc et cotonneux dans les espaces sombres, ou de couleur brune plus vive lorsqu’exposé à la lumière.

La mérule se propage très rapidement : jusqu’à 4mm par jour dans des conditions optimales !

En plus de s’attaquer au bois de la maison, la mérule peut traverser le ciment et peut causer des dégâts sur d’autres éléments : briques, joints, fils électriques, rien ne lui échappe. Attention : la mérule contient de l’eau, ce qui la rend particulièrement dangereuse lorsqu’elle touche des éléments électriques !

Souvent, le champignon n’est pas visible car il se développe sous le bois. On le reconnaît alors à l’état du bois : un bois non traité atteint de mérule s’effrite et se casse, tandis qu’un bois traité se gondole et se craque.

mérule habitation


Recevez des Devis Gratuits au m2!

Comment se développe la mérule ?

La mérule se développe quand :

  • Le taux d’humidité atteint 22% (à partir de 35%, le développement du champignon est optimal)
  • L’environnement est boisé (charpente, escalier, plinthe etc.)
  • La pièce est close et peu ou pas ventilée
  • La température oscille entre 20°C et 26°C
  • Les vapeurs d’ammoniaque peuvent aggraver le problème.

Ainsi, une pièce humide et peu ventilée est propice à l’apparition de mérule. Des travaux sont alors nécessaires, pour éradiquer la mérule, mais également pour traiter le problème d’humidité à la source. Attendre qu’il soit trop tard et que la mérule se soit développée va très sérieusement augmenter les coûts de vos travaux !

Quels dangers ?

Risques pour la santé des occupants, pour la structure entière du bâtiment, la mérule est un véritable fléau qui doit absolument être traité dès son apparition !

L’humidité d’une manière générale présente des risques pour la santé, surtout des problèmes respiratoires. Les enfants sont particulièrement à risque. Découvrez notre blog sur le sujet pour plus d’explications.

Une fois que la mérule s’attaque à la charpente ou aux fondations de la maison, des travaux conséquents sont à prévoir ! La mérule ne partira pas toute seule, un traitement adapté et par un professionnel qualifié est nécessaire.

A éviter à tout prix : traiter la mérule à la javel, ou la gratter. L’eau de javel et l’ammoniaque accélèrent la croissance de la mérule, et gratter le champignon lui permet de se répandre en voyageant dans l’air.

Combien coûte un traitement de mérule ?

Protéger son habitat de l’humidité, en prévention de problèmes tels que la mérule, est bien plus économique que de devoir traiter la mérule une fois celle-ci installée !

Le traitement de la mérule est en effet coûteux : comptez environ 5000€ pour les plus petites surfaces à traiter, et jusqu’à 60,000€ si la charpente entière est atteinte ! A cela s’ajouteront des coûts supplémentaires de travaux de traitement de l’humidité plus généraux, afin d’éviter que d’autres problèmes ne fassent leur apparition, l’habitat étant fragilisé.

En comparaison, un traitement mural extérieure préventif, ou hydrofugation des murs, ne coûte que 10€/m2. Un traitement mural par injection, lui, coûtera une centaine d’euros par m2, mais sera garantie pendant de nombreuses années.

Retrouvez plus d’exemples de prix de traitements de l’humidité sur notre page dédiée.  

Pages consultées précedement