Avantages du traitement de l'humidité

1335

Présente dans toutes les parties non étanches de votre bâtiment, l'humidité détériore l'isolant existant et rend les travaux d'isolation moins efficaces. Par ailleurs, un remplacement de châssis ou de vitrage isolants, ou bien la mise en place d'un système de chauffage plus performant, n'aura qu'un impact moindre si des problèmes d'humidité entravent les performances énergétiques de la maison.

Traitement de l'humidité

La lutte contre l'insalubrité fait partie des avantages d'un traitement de l'humidité. C'est prévenir l'apparition et le développement de moisissures, de la mérule, des acariens, et de l'impact général sur la santé à vivre ou travailler dans un environnement trop humide.

Comme l'humidité a tendance à se propager dans toutes les directions, traiter l'humidité, c'est également protéger les objets en matière organique avec lesquels l'humidité peut entrer en contact. C'est le cas des enduits, lambris, planchers, peintures, papiers peints, textiles et autres objets de décoration.

Techniques de traitement de l'humidité

Afin de réaliser un projet de traitement de l'humidité, le professionnel suit une méthode complète d'étude et d'analyse du bâtiment qui lui permet de diagnostiquer objectivement, avec discernement et sans erreur possible la source et le type d'humidité. Il quantifie l'humidité des murs et des sols, ce qui lui permet a posteriori d'effectuer une évaluation comparative lorsque les travaux de traitement de l'humidité sont terminés. Dans tous les cas, le spécialiste du traitement de l'humidité suit l'évolution du chantier à partir des mesures initiales de taux d'humidité des murs/sols.

Les techniques de traitement de l'humidité sont surtout d'injection au sein des parois et / ou des sols, de l'imprégnation d'hydrofuge, et l'imperméabilisation des murs. Chaque technique est plus appropriée pour l'un ou l'autre problème d'humidité. L'injection est particulièrement adaptée aux remontées capillaires, et l'hydrofugation aux problèmes de condensation.

Les travaux d'étanchéité désignent les moyens mis en oeuvre pour protéger les éléments constitutifs du bâtiment (comme la structure ou l'isolation) des éléments naturels. Le plus souvent, l'étanchéité est assurée par des membranes synthétiques. A titre d'exemple, pour les sous-sol, des trous sont forés dans les murs et un mélange liquide est injecté. Lorsqu'il entre en contact avec l'humidité, ce mélange devient un gel imperméable. L'étanchéité de vos murs est alors assurée.

Lors de la construction ou de la rénovation, il est possible d'effectuer différents travaux préventifs. D'emblée, il faut soigner la conception pour limiter les risques d'infiltration. Des barbacanes (sorte de créneaux carrés type meurtrières) peuvent être placés sur les murs extérieurs ou sur leur parement intérieur, afin de faciliter l'écoulement de l'eau. Dans le même ordre d'idée, des drains de dispersion ou des puits absorbants peuvent être installés. Le premier acte à poser pour prévenir l'humidité est de faciliter la circulation de l'air, notamment à l'aide de vides ventilés.

Une solution simple et temporaire consiste à ventiler les locaux afin de diminuer le taux d'humidité, un moyen efficace pour prévenir l'apparition de champignons responsables de la dégradation des bâtiments constitués en bois, ou au moins pour partie constitués en bois, comme la mérule.


Pages consultées précedement