Solaire thermique en Belgique

1078

Le dernier rapport sur le solaire thermique en Belgique de l'European Solar Thermal Industry Federation datant de fin 2010 nous apprend que la Belgique est de plus de plus intéressée par le solaire thermique pour le chauffage ainsi que pour la production de l'eau chaude sanitaire afin de faire face aux dépenses d'énergie.

Solaire thermique en Belgique - Solvari


Comme indiqué par l'économiste en chef de Petercam Bart Van Craeynest dans De Standaard, un ménage belge payait 2910€ sa facture énergétique en 2009 (gaz, carburant, et électricité). En 2010, les prix ont grimpé de 18% et flambé en 2011 avec une augmentation de 30% et la facture devrait augmenter de 380 euros pour 2015.

En Belgique, le chauffage représente de loin le plus grand poste de dépenses énergétiques des ménages. Le belge moyen pense qu’il affecte 4,8% de son budget au chauffage, suivi du carburant pour la voiture (4,2%), puis l'électricité (3,8%), la production d’eau chaude (3,2%) et enfin l’eau (3,1%). Cependant, il sous-estime le coût du chauffage par rapport à ces autres postes de dépenses énergétiques (électricité, eau...). En effet, le chauffage lui coûte 5 fois plus que ce que lui coûte l'électricité. (chauffage=75%, éclairage=2%, appareils électriques=11% & eau chaude=12%).

Le groupe Viessmann ( fabricant international leader d’installation de chauffage) a mené une étude auprès de 500 belges résultant sur le constat que bon nombre de belges (37% des interrogés) pensent que leur installation de chauffage ne nécessite pas d'amélioration. 44% pensent que leur installation actuelle ‘‘fonctionne bien’’ et 30% pensent que le prix d’un remplacement les freine dans leur projet.

Pourtant, une installation récente serait 35% plus efficace qu’une installation datant d’au moins 15 ans. Cela signifierait que l’investissement dans un nouveau système de chauffage serait rentabilisé en environ 5 ans ou encore moins étant donné le cours du prix de l'énergie.

L'enquête ajoute aussi que les personnes ayant réalisées une nouvelle installation de chauffage l’on faite dans le cadre d'une rénovation. 91% des belges qui feront un remplacement dans les 5 prochaines années le feront pour une rénovation.

L’objectif est alors d'améliorer ses performances énergétiques et réduire sa consommation de combustibles fossiles comme le charbon, le gaz, le pétrole... afin de réaliser des économies grâce à une production de chauffage autonome, renouvelable et à un prix plus intéressant !

La surface de panneaux solaires thermiques en Belgique est estimée fin 2010 à 370.000m2 ou l'équivalent de plus de 50 terrains de football soit une puissance d'environ 260 MWth (MégaWatt Thermiques). Le solaire thermique en Belgique permet d'éviter l'émission de à peu près 70.000T de CO2 par an soit 0,057% du CO2 total rejeté par an en Belgique.

Pages consultées précedement