Pompe à chaleur et systèmes de diffusion (sol, mur, piscine ...)

(1 Review)
1081

La pompe à chaleur est un chauffage économe. Sur base annuelle, une habitation de 120 m2 consomme avec une PAC environ 700€, un chauffage au gaz 1300€ et enfin un chauffage au mazout 1600€, en tenant compte des tarifs énergétiques pratiqués. En effet, grâce au soleil, il y a toujours une grande réserve de chaleur dans l’air ambiant. La pompe à chaleur va donc exploiter gratuitement cette chaleur pour offrir des performances de chauffage efficaces et bon marché. L’utilisation de la PAC s’utilise pour le chauffage et celui de l’eau sanitaire. Il est possible de combiner la pompe à chaleur avec un système de chauffage au sol, mural ou pour chauffer une piscine.

Pompe à chaleur et chauffage au sol

Pour ses nombreux avantages, on opte de plus en plus pour le chauffage au sol. Grâce à celui-ci la chaleur est diffusée de façon plus optimale et homogène, pour des sensations de chaleur plus agréables et des économies de chauffage. Le chauffage au sol est un système basse température.

La température de l’eau dans les canalisations est de l’ordre de 30°C et sera portée à 40°C lorsqu’il fait très froid à l’extérieur. Le principe du chauffage au sol est simple. Les canalisations d’eau chaude se trouvent sous le sol afin de réchauffer lentement toute la surface du plancher, à température agréable, légèrement supérieure à la température ambiante. Cette petite différence donne lieu à un chauffage efficient. De plus, le chauffage au sol est un chauffage auto régulant. (la différence entre la température ambiante et la température au sol produit la diffusion de la chaleur)

Pompe à chaleur et chauffage mural

Dans le cas de l’utilisation d’une pompe à chaleur avec un chauffage mural, le réseau de canalisation est placé dans ou contre le mur. L’utilisation des canalisations verticales est possible pour y faire passer l’air chaud. Il est aussi possible de combiner le chauffage au mur avec un chauffage par le sol quand la surface au sol est trop limitée. Le montage dans les murs pierreux est le plus couramment utilisé. Les tuyaux montés dans le mur, l’espace entre eux est comblé avec une couche de mortier ou de chaux. La finition peut se faire avec une simple couche de plâtre d’environ 1cm d’épaisseur. Un fraisage de fente est aussi possible pour recevoir les tuyaux. Si le mur est de béton, il est préférable d'incorporer les tuyaux de chauffage dans le coffrage avant de couler le béton. Enfin, on peut aussi construire un mur en bloc silico-calcaire ou en briques creuses dans lesquels des fentes à 15cm sont fraisées en usine. Leur profondeur et leur diamètre peut être adapté au diamètre des tuyaux de chauffage.

Pompe à chaleur et ventilo-convecteurs

Pour comparer avec les dispositifs de chauffage classiques types radiateurs, les ventilo-convecteurs ont besoin de moins d’eau et la température doit être moins chaude. Les avantages apportés par les ventilo-convecteurs couplés avec une pompe à chaleur sont d’abord économiques car les pompes à chaleur sont plus efficaces lorsque la température de l’eau chaude est relativement basse. Ce type de chauffage permet de maximiser le COP de la pompe à chaleur. C’est sa performance énergétique. Il se traduit par le rapport entre la quantité de chaleur produite et l'énergie électrique consommée par le compresseur. Ce rapport est le coefficient de performance. Plus le chiffre est élevé, plus le système est performant. Le plafond est actuellement de 7. Résultat: la consommation diminue ainsi que l'émission de co2. Les ventilo-convecteurs peuvent aussi être combinés avec le chauffage par le sol.

Pompe à chaleur et sèches-serviettes

Le chauffage par le sol a besoin d’une surface de chauffe idéale. Etant donné la superficie limitée d’une salle de bain, il n'est pas possible d’atteindre la température désirée. Pour y arriver, ajouter un sèche serviette équipé d’un turbo ventilateur est parfaitement envisageable. Grâce à ce dernier, la puissance du radiateur est doublée. Le chauffage par le sol fournit la température de base à la salle de bain et le sèche serviette porte la température à la valeur voulue en un minimum de temps.

Pompe à chaleur pour chauffer une piscine

Le jardin est de plus en plus utilisé afin d’agrandir son espace de vie domestique. Pour ceux bénéficiant d’une piscine, le chauffage s’impose afin de bénéficier de température agréable et ainsi utilise la piscine pendant tous les mois de l’année. Dès que la température extérieure atteint les 5°C, la pompe à chaleur va pouvoir chauffer la piscine. Chaque kW d’énergie électrique utilisé pour le fonctionnement de la pompe à chaleur afin de puiser l’énergie de l’air extérieur fournit 4 à 5 kW (=COP) à la piscine. La pompe à chaleur permet d’économiser 80% sur les frais de chauffage d’une piscine, d’un spa, ou d’un jacuzzi.

Pages consultées précedement