1079

Le tarif prosumer

Le tarif prosumer, appelé à tort par les médias taxe photovoltaïque, a fait beaucoup parler de lui ces derniers temps. Il peut être difficile de s’y retrouver entre toutes les informations (vraies ou fausses) que l’on peut trouver sur Internet.

Nous avons donc fait le tour de nos experts et avons mis en place cet article informatif qui vous permettra d’y voir clair.

Le tarif prosumer, c’est quoi ?

Le tarif prosumer est un tarif qui sera imposé aux particuliers qui disposent d’une installation photovoltaïque, afin de les faire contribuer de manière équitable à leur double utilisation du réseau d'électricité.

En effet, les particuliers disposant d’une installation de panneaux solaires utilisent le réseau lorsque leur installation ne produit pas assez d’électricité, mais également lorsque leur installation produit trop d'électricité et qu’ils injectent le surplus dans le réseau. D'où le nom prosumer, qui correspond à la contraction entre les mots anglais producer (producteur) et consumer (consommateur) !

Actuellement, les ménages possédant une installation photovoltaïque ne contribuent pas équitablement à l’utilisation qu’il font du réseau. Ce tarif a donc été pensé afin de faire baisser les coûts de distribution des autres utilisateurs en Région wallonne.

S’il inquiète énormément les consommateurs wallons ces dernières temps, il faut cependant relativiser. En effet, ce tarif prosumer existe déjà en Flandre depuis 2015. Et au nord du pays, on constate que la rentabilité d’une installation photovoltaïque se situe entre 6 et 14 ans (en fonction de l'orientation des panneaux et du rendement de l'installation) avec un rendement financier entre 2,5 et 4 %.

 

Depuis quand et à qui s’applique t-il ?

Le tarif prosumer est entré en vigueur le 1er octobre 2020, pour tous les propriétaires d'une installation de production d'électricité.

Trouvez le meilleur spécialiste pour vos Panneaux Solaires!

À combien s’élève -t-il ?

Les tarifs pour les années 2020 à 2023 ont été confirmées fin 2018, et ils varient en fonction des gestionnaires de réseau :

  • AIEG : 66,87 €/kW
  • AIESH : 85,29 €/kW
  • RESA : 76,04 €/kW
  • REW  : 89,46 €/kW

Ainsi, en fonction de votre gestionnaire de réseau et pour une installation moyenne de 3,5 kWc, il faudra estimer un tarif prosumer entre 275 € et 450 €/an.

Les wallons pourront choisir entre deux modalités de facturation pour le calcul de leur tarif : 

  •  Sur base capacitaire : basé sur la puissance de l’installation photovoltaïque 
  • Ou sur base proportionnelle : basé sur la volume d’électricité brute prélevé sur le réseau de distribution (nécessité d'avoir un compteur digital)

 

Quel effet sur la rentabilité d’une installation photovoltaïque ?

Sans ce tarif prosumer, le délai de rentabilisation des panneaux photovoltaïques était évalué entre 5 et 8 ans. En tenant compte du tarif prosumer, ce délai est un peu plus long, mais seulement de quelques années : on estime dorénavant entre 8 et 10 ans maximum.

Comme la durée de vie et l'efficacité des panneaux solaires est garantie par les professionnels jusqu’à 25 ans et qu'une installation peut vivre au-delà de sa garantie, installer des panneaux photovoltaïque aujourd'hui est toujours très rentable ! Surtout en considérant l’augmentation quasi constante du prix de l’énergie.

Calcul : pour une installation moyenne (3 500 kWh)

Sans le tarif prosumer :

  • Prix de l'installation : 5 500 €
  • Économie nette : 950 €/an (coût évité d’électricité)
  • Retour sur investissement : un peu moins de 6 ans

Avec le tarif prosumer à partir de 2020 :

  • Prix de l'installation : 5 500€
  • Économie nette :  600 € ( = 950 € moins 350 € de tarif prosumer)
  • Retour sur investissement : un peu plus de 9 ans 

À savoir qu’une fois l’installation remboursée, celle-ci continue bien de produire de l’électricité et que les économies continuent à être réalisées chaque années, soit un intérêt de 9 % pendant un minimum de 25 ans !

Attention : le montant du tarif prosumer varie en fonction de la modalité de facturation choisie : soit en fonction de la production (base capacitaire), soit en fonction de votre utilisation du réseau (base proportionnelle). Vous pouvez choisir la solution qui vous convient le mieux . Si vous utilisez peu le réseau en journée (lorsque vous produisez le plus d'électricité) et au contraire beaucoup la nuit (lorsque vos panneaux ne produisent pas) votre redevance prosumer sera plus importante que les calculs ci-dessus. 

S'il était parfois plus intéressant de faire tourner ses appareils ménagers la nuit pour bénéficier de tarif d'électricité réduits, c'est à éviter si l'on ne veux pas augmenter son tarif prosumer (avec la facturation sur base proportionnelle). 

N'hésitez pas à demander conseil aux professionnels ! Ils sont toujours là pour vous aider. 

 

Pourquoi tant d’inquiétude sur ce tarif prosumer ?

L’arrêt des primes de soutien au photovoltaïque en 2018 et l’annonce du tarif prosumer ont donné une mauvaise impression à propos du photovoltaïque en Wallonie, par manque de communication positive de la part du gouvernement et des professionnels.

En Flandre, où l’accent est mis sur les avantages du photovoltaïque, on remarque que les ménages Flamands sont toujours très intéressés par les énergies renouvelables, qui retiennent une bonne réputation et un attrait grandissant pour les particuliers : économies réalisées par rapport au prix de l’énergie qui augmente, rentabilité stable par rapport aux faible taux d'intérêt des comptes d'épargne...

Trouvez le meilleur spécialiste pour vos Panneaux Solaires!
Pages consultées précedement