Rachat de milliers de Certificats Verts par Lampiris

George Gough
mercredi 26 février 2014, Temps de lecture 1min

Annoncé hier par l’Association Touche pas à mes Certificats Verts, le fournisseur d’énergie Lampiris a accepté l’accord de ré-achat de l’ensemble de Certificats Verts de ses adhérents,

tout en respectant le prix minium garanti à 65 euros, et ce, dans un délai plus court que celui qu’accorde la Cwape ou Elia.



Si actuellement, le délai le entre le moment de l’encodage sur l’extranet du régulateur de l’énergie en région wallonne (CWAPE) et le paiement du certificats vert par Elia est d’environ 100 à 120 jours, Lampiris s’engage a racheter les CV dans une période de 10 à 30 jours. De plus, cela vaut pour l’ensemble des membre de l’ASBL Touche pas mon Certificats Verts, qu’ils soient ou non client à Lampiris.

Même si le système a encore besoin d’être mis en place, Lampiris voit un réel potentiel dans cetachat des Certificats Verts qui représentent environ 12 000 membres, soit 10% du marché. L’Objectif pour Lampiris est ici de pouvoir atteindre les quotas de Certificats Verts exigés en région wallonne, pour booster la production d'électricité Verte. Ces quotas étant revenus à la hausse chaque année, de 19,4% en 2013 et de 23,1% depuis le mois de janvier 2014.


Pour Lampiris, atteindre ses quotas serait plus facile si le fournisseur passait directement par des gros promoteur, éoliens par exemple ou centrale biomasse. Ces filières étant plus simples à gérer car disposent de plus gros volumes allégeant donc des étapes administratives. Si Lampiris a fait le choix du marché des particuliers, comme l’explique Nicolas Grégoire du département marketing, c’est parce que Lampiris est un fournisseur local et de proximité. Le but est de rendre service à tous les producteurs d'énergie propre, qu’ils soient ou pas clients Lampiris.


De quoi augmenter le succès que rencontre Lampiris avec un chiffre d’affaires de +82% en 2012. En Belgique, Lampiris détiens 9% du marché pour le gaz et 6,5% pour l'électricité.