Quand la Tour Eiffel passe au Vert

Enora
Enora Regnier
lundi 09 novembre 2015, Temps de lecture 1min

Du 30 Novembre au 11 Décembre se tiendra à Paris la 21eme conférence sur le climat des Nations Unies, qui réunira plus de 80 chefs d’Etat et de gouvernement. Un événement politique de prime importance pour l’avenir de la planète, dont le but sera de trouver des accords permettant de maintenir la hausse des températures mondiales sous la barre des 2°C par rapport à l' ère industrielle. À cette occasion, art et technologie se rencontreront sur la Tour Eiffel, qui se transformera en « forêt virtuelle ».

L’opération baptisée “One Heart, One Tree” aura pour but de sensibiliser et d’interpeller les habitants et les touristes sur l’importance de se mobiliser contre le changement climatique.

Les passants équipés d’un smartphone pourront, contre une somme allant de 3 à 10 euros selon l’espèce choisie, planter une graine virtuelle sur la Tour Eiffel. Cette plante, dont l’image sera projetée sur la Tour, grandira au rythme des battements du coeur du jardinier virtuel. Le nom de ce dernier s’affichera également pendant quelques secondes, à côté de sa plante. En plus de transformer la Tour en oeuvre d’art, la somme récoltée servira à planter un arbre, bien réel celui-là, quelque part dans le Monde. Le nouveau propriétaire de l’arbre recevra également un certificat de plantation de son arbre.

Dans le même esprit, la Tour Eiffel accueillera également du 5 au 12 Décembre Human Energy, la plus grande œuvre d’art participative jamais réalisée, imaginée par l’artiste Yann Toma. La Tour sera éclairée pendant quelques instants toutes les heures grâce à de l’énergie créée… par les participants. Le public pourra en effet se transformer en générateur humain en marchant, dansant, ramant ou pédalant sur les installations situées sous la Tour, et ainsi créer de l'électricité.

Credit Photo: lesoir.be