Nouveau pic atteint pour le photovoltaïque belges

George Gough
vendredi 21 mars 2014, Temps de lecture 2min

Selon l’agence de presse Belga, la journée du jeudi 20 mars a encore permise d’atteindre un nouveau pic de production solaire photovoltaïque en Belgique. Il y a deux semaine, le soleil belges avait déjà selon l’Apere permis d’atteindre durant le weekend 14% de la consommation électriques de Belgique, avec notamment une pointe de 27% à 13h.

©Vincent Lorent
Le GRD Elia a enregistré une production maximale de 2000 mégawatts vers 12h30, cela est l'équivalent de deux grandes centrales nucléaires. Cette production représente environ 20% de l'électricité nécessaire à cette heure là, indique le fournisseur d'énergie Eneco. Pour Belga, ‘‘l’énergie solaire est devenue monnaie courante en Belgique et apporte d’ores et déjà une contribution significative à notre approvisionnement énergétique’’ souligne C.Degrez, directeur générale d’Eneco Belgique. La société disposant de près de 74 000 panneaux solaires photovoltaïques pour une puissance totale de 176 Megawatt.


Encore une flèche à mettre aux arc de l'énergie solaire photovoltaïque parfois critiquée. 2013 fut une année record pour le photovoltaïque mondiale (capacité totale installée: 136,7 Gigawatt selon l'Association européenne du photovoltaïque EPIA). Une augmentation de 35% sur un an en terme de production. En terme d’installation et raccordement, le solaire européen a connu une diminution, passant de 17,6 gigawatt de panneaux photovoltaïques installés en 2012 à 10,2 gigawatt pour 2013.
L’Asie se positionne tel un des leaders du marché photovoltaïque. L’Inde commence à développer
sérieusement ses ressources en énergie solaires en dépassant juste la barre du 1er gigawatt. En revanche d’un pays a un autres, les spécificités de production d'énergie solaire peuvent différées.


"La grande différence avec des pays voisins comme l'Allemagne, où le développement du marché photovoltaïque est fort, c'est le nombre d'installations solaires domestiques de petites tailles qui est remarquable en Belgique", explique Michel Huart, secrétaire général de l'APERe. Cela est selon lui , le fait des mécanismes de soutien mis en place (Qualiwatt). "Le réel voeux de ces mécanismes était d'inciter les gens à investir et produire leur propre consommation électrique", ajoute-t-il. En 2013, 347.300 installation photovoltaïque domestiques ont été recensés en Belgique, "un record à l'échelle mondiale", met en exergue l'APERe. L'année dernière a par contre été la moins bonne année depuis 2008 en terme d'installations de panneaux.


En Wallonie, le record d'installations de 2012 est alors redescendu depuis avril 2013. '' Le plan Qualiwatt doit cependant permettre de re-stabiliser et redonner une perspective long terme", espère Michel Huart. A l'opposé de la Wallonie, 2013 fût une bonne année pour le parc photovoltaïque bruxellois, qui a presque doublé en un an, passant de 19 à 43 MWc. En Flandres, la situation a été "catastrophique en 2013", avec douze fois moins d'installations qu'en 2012.


Malgré cette baisse d'activités, le parc belge a atteint à la fin de l'année "une puissance proche de 3 GWc", soit une surface de panneaux équivalente à 3.000 terrains de football. La puissance par habitant en Belgique (268 Wc/hab) reste au 3e rang mondial, derrière l'Allemagne (442) et l'Italie (290), conclut l'APERe.