Les primes 2016 de la région bruxelloise entrent en vigueur !

Enora
Enora Regnier
lundi 04 janvier 2016, Temps de lecture 2min

Les nouvelles primes énergie de la région Bruxelles-capitale sont entrées en vigueur au 1er Janvier 2016. Bien que moins nombreuses en comparaison de 2015, elles facilitent notamment l’accès aux primes pour les collectivités (crèches, écoles, maisons d’accueil) et les copropriétés, mais sont aussi plus avantageuses pour toutes les catégories de revenus. Tour d’horizon des principales nouveautés.

Les copropriétés et les collectivités bénéficient de subventions plus élevées

Les montants des primes octroyées par la région Bruxelloise se font sur une base de catégories de revenus, de la catégorie A pour les revenus les plus élevés à la catégorie C pour les plus faibles. En passant les collectivités et les copropriétés en catégorie C, la région leur permet ainsi d’accéder aux montants d’aides les plus élevés pour leurs travaux.

Les plafonds de revenus revus à la hausse

En rehaussant les plafonds de revenus, la région facilite les accès aux catégories plus basses et donc, aux primes plus élevées.

Ainsi, lorsqu’il fallait gagner moins de 30,000 euros par an pour bénéficier des primes les plus élevées (catégorie C) en 2015, les primes de 2016 sont ouvertes aux revenus jusqu’à 33,525 euros par an (48,525 pour un couple). De même, la catégorie B qui était ouverte aux revenus de 30,000 à 60,000 euros par an en 2015, est désormais accessible aux revenus jusque 67,000 euros et la catégorie A s’en voit du même coup relevée aux salaires de plus de 67,000 euros par an (82,000 euros pour un couple).

Les appareils de chauffage désormais dotés d’une étiquette énergétique

Étiqueter clairement sur chaque appareil de chauffage ses performances énergétiques permet au consommateur de faire le choix de l’appareil le plus performant énergétiquement, et donc du plus économique.

Le tubage des cheminées primé

Le tubage pour l’évacuation des fumées de combustion des chaudières est également désormais primé soit individuellement , soit collectivement.

Les locataires désirant changer de convecteur au gaz bénéficient également de la nouvelle prime C2, de 100 à 300 euros selon la catégorie de revenus.


Vous avez engagé des travaux l’an dernier basés sur les aides et primes de la région pour 2015 ? Pas de panique : un régime transitoire est mis en place afin de ne pas vous pénaliser. Les factures de soldes datées de 2015 pour travaux/appareils pourront toujours être introduites jusqu’au 30 avril 2016 (attention: février 2016 dans certains cas).

Retrouvez tous les détails et montants des primes de la région Bruxelles Capitale 2016 ici.

Articles similaires