Les éco-gestes, c’est emballé : nous pouvons tous faire des économies d’énergie

George Gough
jeudi 15 août 2013, Temps de lecture 3min

Murs, toitures, vitrages, ponts thermiques, chauffage efficace et thermo-régulation, appareils électriques,... A chaque endroit du bâtiment, les investissements et gestes que nous posons nous permettent de réaliser des économies d’énergies. Et nous n’avons pas forcément conscience de l’impact de ces dépenses, à la fois sur notre facture et sur l’environnement.


Cet article nous rappelle les investissements simples qui permettent de mieux se chauffer, mieux dépenser, sans perdre en confort, tout en sachant qu’il faut économiser l’énergie fossile qui s’amenuise et devient plus chère.

Agissons localement en pensant globalement. Petit guide en 10 leçons.

Leçon # 1 - Effectuez quelques travaux d’isolation
Que ce soit les murs, la toiture, ou le plancher, la majorité des déperditions thermiques d’une maison est la conséquence d’une isolation de mauvaise qualité. Une isolation tombe sous le sens si l’on sait que 70% de l’énergie consommée par une habitation sert au chauffage.

Placer un boudin en bas de porte empêche aussi l’air froid de pénétrer dans la maison.

Leçon # 2 - Placer du double vitrage
Les pertes de chaleur liées aux fenêtres sont de l’orde de 15%. Il est possible d’installer une fenêtre double ou triple vitrage pour pallier ces pertes.

Réalisez votre propre double vitrage en posant une film plastique sur le vitrage simple, c’est aussi possible.

Leçon # 3 - Endiguez les fuites d’air
Vous pouvez utiliser tout type de joint pour colmater les fuites d’air issues de la partie immobile de la fenêtre. Les pertes thermiques dues à l’étanchéité peut représenter 20% de facture énergétique.

Les joints en mousse font des merveilles de nos jours.

Leçon # 4 - Chauffage intelligent
Les modes de chauffage influent sur les économies réalisées. Que ce soit la pompe à chaleur, ou les chaudières écologiques comme la chaudière à pellets. Leur optimalisation de leur rendement permet d’être moins énergivore.

Placez des panneaux réflecteurs en aluminium réfléchissant entre vos murs et vos radiateurs. Chauffez la pièce, pas vos murs.

Leçon # 5 - Adaptation thermique
En hiver, il est bon de réduire le chauffage de son domicile afin de ne pas dépasser 19° Celsius. Cela permet des gains importants. Une augmentation d’un seul degré et la facture flambe de 7% à 20%.

Ces chiffres en tête, il convient de se vêtir un peu plus chaudement qu’allumer ou augmenter son radiateur.

Leçon # 6 - Vous avez dit domotique ? Qu’il est joli, le mot
La domotique désigne l'ensemble des moyens automatisés permettant d'optimiser la gestion énergétique de votre bâtiment. Par exemple, il vaut mieux diminuer sa température de chauffage lors de ses absences à l’aide d’un programmateur plutôt que de couper totalement le chauffage. Bonus : un système domotique pourra également s'occuper de la sécurité du bâtiment.

En marge, ne couvrez jamais vos radiateurs, dépoussiérez les corps de chauffe, et purgez-les fréquemment. Ils ne vous en seront que reconnaissant sur le long-terme.

Leçon # 7 - Eteignez lumière et chauffage dans les pièces non occupées
Chauffer est nécessaire. Tant que c’est dans les pièces à vivre. Evitez de chauffer toilettes ou couloirs. Les chambres n’ont pas besoin d’être chauffé autant que que les pièces à vivre. C’est plus confortable pour dormir, plus sain, et d’autant économique !

Leçon # 8 - Isolez vos tuyauteries
Pour cela, pas besoin de matériel sophistiqué. Placez une gaine en mousse sur les tuyauteries situées dans les parties non chauffées de votre logement. Economie réalisée ? 6 euros par an et par mètres de tuyau isolé. Malin, non ?

Leçon # 9 - Renoncez à laisser vos appareil en mode consommation “veille”
Téléviseur, lecteur DvD, décodeur, chaîne hi-fi,… Tous ces appareils qui restent branchés en “stand by” consomment de l’électricité lorsqu’ils ne sont pas utilisés. Il faut donc les éteindre “complètement” à savoir actionner le bouton d’allumage “on/off” sur l’appareil lui-même.

A l’ère grandissante des nouvelles technologies, lorsque vous éteignez votre ordinateur, éteignez également l’écran et tous les périphériques.

Leçon # 10 - Préférez les appareils mécaniques aux appareils électriques...
...et équipez-vous de lampes à basse consommation

Une ampoule économique (basse consommation) procure une puissance d’éclairage au moins 4 fois plus importante qu’une ampoule classique. Economie d’énergie réalisée ? De 75 à 80%. En outre, elle chauffe beaucoup moins et peut vivre jusqu’à 15 fois plus longtemps. L’achat, plus onéreux, est vite amorti. Les modèles récents de lampes économiques ont un éclairage plus chaud et agréable que les premières qui ont été mises sur le marché : on peut donc en placer partout.


3, 2, 1, à vos économies !