Le catamaran solaire!

George Gough
mardi 11 août 2015, Temps de lecture 1min


Ce projet est né d’une aventure maritime achevée il y a un an après une course de plus de 60000km autour du monde.


Le moins que l’on puisse dire, et même s’il n’est pas appelé à remplacer le transport maritime conventionnel, c’est qu’il s’agit d’un navire photovoltaïque qui dispose d’une fiche technique aux caractéristiques étranges.


38000 unités de la dernière génération de cellules photovoltaïques au rendement record de 22% l’emmènent en moyenne à 15km/h. Il peut techniquement voguer jusqu’à 2 fois plus vite.


Outre qu’il est 2 fois plus long qu’il n’est large, il est surtout capable de générer 5 fois plus d’énergie qu’il n’en consomme. C’est son atout principal, sa raison d’être.


Cette “curiosité” attire notre attention sur quelques faits qui renforce son intérêt comme contre-exemple : le transport maritime est le moyen de transport de biens le plus employé au monde. A lui seul, selon les statistiques d’il y a quelques années, il représente presque 1,4 milliards de tonnes de dioxyde de carbone relâchées dans l’atmosphère. C’est 6% du total des émissions de CO2 et 2 fois plus que son cousin, le transport aérien.


Or, les premières grandes explorations de notre monde entamées il y a plus de 10000 ans se firent par voie maritime. Cette expérience nous rappelle à quel point la navigation maritime peut être un moyen de transport propre.

Articles similaires