La Prime Qualiwatt au Photovoltaïque sera de 1000 euros

George Gough
mardi 25 mars 2014, Temps de lecture 2min

La CWaPE (commission pour l’Energie en Wallonie) a calculé récemment les primes à la production d'énergie verte selon le Plan Qualiwatt. Ces primes au photovoltaïque varient d’un GRD à l’autre. En place depuis le 1er mars dernier, le dispositif Qualiwatt est venu remplacé le critiqué système des Certificats Verts pour ainsi assurer une meilleure rentabilité de l'installation solaire.

©Biovolt

Ce nouveaux système de soutien à l’Installation de panneaux solaires en Wallonie est basé sur des primes annuelles, versées tous les ans sur 5 ans aux petits producteurs d'électricité verte. La prime est plafonnée à 3Kw Crète, c’est à dire que les propriétaires de panneaux photovoltaïques d’une puissance de 10KW Crète ne reçoivent pas une prime plus élevée. Ensuite, le calcule est basé sur la consommation moyenne des ménages.


Pour s’assurer du bon fonctionnement, ces primes au photovoltaïque seront réévaluées chaque trimestre. Elles pourront augmenter, diminuer suivant les fluctuations des prix de l’électricité et de son transport. Ainsi, le gouvernement de JM Nollet en région wallonne a prévu un quota de primes à l’installation photovoltaïque annuel de 12 000 primes, c’est à dire 3000 par trimestre, à repartir entre les 13 gestionnaires de réseaux existants en Wallonie. Si le quota des primes n’a pas pu être atteint, il est reporté et ajouté aux quotas des primes du trimestre suivant. Et si la CWaPE reçoit trop de demandes les excédentaires doivent atteindre le trimestre suivant pour en bénéficier.

ROI sur 8 ans !

C’est ce que Qualiwatt doit permettre aux futurs propriétaires de panneaux solaires,
de bénéficier d’un retour sur investissement sur 8 ans, avec une rentabilité qui représente 5% de la somme investie. Là ou il faut s'interroger, c’est sur le montant de la prime à percevoir. Il s’agit de partir de votre propre investissement, par exemple 6 000 euros. Qu’elle est le coût de l'électricité évité grâce aux panneaux solaires ? Estimez environ 500 euros, multipliez par 8 années de retour sur investissement (4000 euros) La différence est de 6000-4000€ . La prime totale à percevoir dans votre cas est de 2000 euros sur 5 ans, soit 400 euros par an. Cette prime peut être rehaussées à concurrence de ce que vous payez comme tarif d’injection à partir de 2015.


Ces calculs sont réalisés par la CWaPE. Ainsi, pour ce premier trimestre (du 31 mars au 30 juin 2014), les primes Qualiwatt s’étalonnent de 322 à 340 euros, selon les gestionnaires de réseaux dont vous dépendez. Sur base annuel, les primes photovoltaïques vont de 965 à 2021€ . (voir tablea prime Qualiwatt). Les différences entre les GRD ne se situe pas au niveau du tarif de l’électricitémais plus selon les coûts de transports variables d’une région à l’autre de la Wallonie. Les familles précarisées bénéficieront d’une prime complémentaire de 96 à 129 euros par an.

En espérant que ces primes trouvent preneurs en Wallonie. Sur ce marché, la Belgique se distingue pourtant sur la scène internationale au niveau de sa proportion d’installations photovoltaïques domestiques. 1 ménage belges sur 13 est équipé, soulignait mercredi dernière l’Association pour la Promotion des Energies Renouvelables l’APERe. En 2013, 347 300 panneaux photovoltaïques ont été recensé en Belgique. En Wallonie, le record d’installation de 2012 a baissé en 2013 alors que sur Bruxelles, le parc photovoltaïque a presque doublé en un an, passant de 19 à 43MWc. La puissance par habitant en Belgique (268Wc/hab) reste au 3e rang mondial, derrière l’Allemagne (442) et l’Italie (290) conclut L’Apere.

Articles similaires