La couverture de toit végétale

George Gough
vendredi 14 juin 2013, Temps de lecture 1min

Utilisée déjà depuis plusieurs années dans certains pays, la toiture végétale connait de nos jour un certain succès et s’inscrit parfaitement dans des projets de construction modernes et écologiques.

© Barbara Ries

Les atouts majeurs de la végétalisation de toiture est la protection thermique de la toiture grâce à l'isolation naturelle et l'apport esthétique du végétale. C'est donc un moyen de réaliser deséconomies d’énergie tout en donnant un tout nouveau look à votre maison et donner un peu plus de couleurs à nos bâtiments urbains.

Parmi les types de toiture verte il existe:

  • La toiture terrasse végétalisée, accompagnée d’une végétation intensive
  • La toiture jardin potager, aussi accompagner d’une végétation intensive.
  • La toiture résidentielle en légère pente, accompagnée d’une végétation intensive ou extensive.

La couverture d’un toit jardin est possible à partir du moment ou le toit est capable de supporter le poids de l'installation. Le toit vert comme on l'appel aussi se fait sur des toits terrasse plats ou en pente avec une inclinaison de maximum 30 degrés pour une superficie maximale de 100 mètres carré. Une nappe est d’abord dressée sur le toit et on y installe en plus un système d’alimentation d’eau goutte par goutte qui permet d’assurer la pérennité de la toiture végétale. La membrane du toit voit sa durée de vie s’allonger grâce à cette protection naturelle face aux rayons ultraviolets. La valeur immobilière de votre maison se trouve augmentée alors les coûts énergétiques de la maison se réduisent.

Dun point de vue écologique, la toiture terrasse permet la régulation des mouvements thermiques de l'air mais aussi de rendre plus sain le climat urbain et limite les émissions de gaz à effets de serre. Une toiture végétalisée retient jusqu'à 75% des eaux de pluies et diminue ainsi le ruissellement vers le sol et donc les risques liés aux inondations, aux problèmes d'étanchéité. Ajoutons en plus que les fleurs et plantes sont capables d’absorber le dioxyde de carbone, produire de l'oxygène tout en filtrant la pollution présente dans l’air.

Alors qu’attendez-vous pour déplier le tapis vert sur votre toit ?

Articles similaires