Un grand nettoyage de printemps en 7 étapes

Enora
Enora Regnier
lundi 27 mars 2017, Temps de lecture 2min

Les beaux jours sont de retour, l’heure est venue de mettre au placard les vêtements d’hiver et de passer un coup de balai au plafond… place au grand nettoyage de Printemps ! 


D’ailleurs, le nettoyage de printemps, ça vient d’où ? Dans le monde agricole, depuis des siècles, le Printemps rime avec nouvelles récoltes… pour lesquelles il faut donc faire de la place dans les caves et greniers, en se débarrassant de ce qu’il reste des précédentes récoltes et que l’on n’utilisera plus !

De nos jours, la pratique est répandue à tous les foyers ou presque : qui n’a pas envie, par un dimanche ensoleillé, de s’attaquer à la réorganisation de l’armoire de la chambre, ou au nettoyage en profondeur de la cuisine et de la salle de bain ?

Alors ouvrez les fenêtres en grand, sortez sacs poubelles, gants en caoutchouc et produits ménagers, et attaquons ensemble votre grand nettoyage de Printemps !

Etape 1 : Faire du tri dans les armoires et sur les étagères

Il est facile de laisser le désordre s’accumuler dans la cuisine : les placards s’entassent de boites de conserve et d’emballages en tout genre, et les derniers achetés poussent au second plan les produits plus anciens. Pour les étagères de la cuisine, il vous faudra donc un grand sac poubelle : il y a fort à parier que de nombreux aliments ont passé leurs dates d’expiration, ou sont devenus immangeables car la boite (de céréales ?) est restée ouverte pendant des semaines. 

Pour le Printemps, on fait du tri et on aère son intérieur.


Une astuce : investissez dans des pots de rangement en verre ou en plastique dans lesquels vous pouvez stocker vos pâtes, riz, farine etc. Les emballages en carton prennent une place folle sur vos étagères et contribuent au désordre.

Dans la chambre à coucher, on s’équipe surtout de patience : triez les vêtements d’hiver (ceux que vous êtes certains de ne plus porter, même par une soirée de Printemps un peu fraîche) et rangez-les dans une boîte sous le lit ou à côté de l’armoire, dans un placard ou un grenier aménagé (non humide). Faites de la place pour vos vêtements d’été ! 

Etape 2 : Dépoussiérer le plafond et laver les murs

La poussière s’accumule facilement au plafond, surtout dans les recoins. Vous avez sans doute déjà remarqué un fil de poussière se balançant au rythme du chauffage central pendant l’hiver…

Attrapez votre balai ou votre aspirateur et débarrassez-vous de cette poussière accumulée !

Quant aux murs et portes intérieures, certains sont faciles à nettoyer, comme le carrelage de la cuisine par exemple. Armez-vous d’un linge propre et d’un peu d’eau savonneuse et faites disparaître les traces en tout genre. Attention quand même à ne pas vous en servir sur les murs peints, la peinture risquant de s’effacer en même temps que les traces.  Si le mur est vraiment sale, ou que vous souhaitez en profiter pour changer de décoration, faites rafraîchir les couleurs par un peintre professionnel !

Etape 3 : Nettoyer les sols, les tapis et laver la moquette

Nettoyez les sols en profondeur, en vous assurant d’aspirer ou de balayer dans les recoins et derrière tous les meubles : n’hésitez pas à les déplacer au fur et à mesure.

Pour la moquette, en plus de l’aspirateur, pensez à la nettoyer grâce à du shampoing spécial. 

Le soleil brille, profitez-en pour sortir vos tapis, les secouer un grand coup et les laisser aérer sur le rebord de la fenêtre ou dans le jardin !

Etape 4 : Nettoyer les fenêtres  

Sortez vos chiffons ou votre papier journal (efficace pour les vitres) et nettoyez vos fenêtres de haut en bas, à l’intérieur comme à l’extérieur, ainsi que les châssis de vo portes et fenêtres : personne n’aime voir des châssis sales ou noircis par l’humidité !   

Si vos châssis sont abîmés, nous vous conseillons de les faire remplacer par de nouveaux plus performants, isolants et efficaces contre l’humidité. La région wallonne offre également des primes aux nouveaux châssis.


Etape 5 : Laver couettes, oreillers, rideaux et matelas

Lavez les couettes et oreillers est une étape indispensable pour l’hygiène de vie : sueur et acariens, pour ne nommer que ces deux-là, imprègnent oreillers, couettes et surtout matelas.

La plupart des oreillers et des couettes passent très bien en machine à laver, référez-vous aux instructions de lavage sur leurs étiquettes. Faites-les ensuite sécher dehors, au soleil.

Décrochez les rideaux de vos pièces et passez-les en machine (si possible, référez-vous aux instructions). Ce sont de vrais nids à poussière, qui se sont imprégnés des odeurs de la pièce pendant des mois et qui auraient bien besoin d'un peu de fraîcheur.

Pour le matelas, il existe différentes techniques et produits à utiliser selon l’état du matelas. En voici une liste trouvée ici, ou encore sur le site justebien.fr.

Etape 6 : Nettoyer l’électroménager

Dépoussiérez vos appareils électroménagers à l’aide d’un chiffon microfibre, nettoyez les miettes de pain à l’intérieur du grille-pain, nettoyez la cafetière… le grand nettoyage de printemps s’applique aussi à l’électroménager (en ayant bien sûr pris soin de débrancher les appareils au préalable !).

Etape 7 : Désinfecter la poubelle et la salle de bain

Le Printemps est aussi le moment idéal pour nettoyer la salle de bain de fond en comble et pour tout faire briller. Lavez le rideau de douche à l’eau savonneuse, nettoyez les traces de moisissure sur les murs, lavez derrière la machine à laver, nettoyez les tuyaux de douche et d’évier : ne laissez pas un recoin non nettoyé.

Pensez également à nettoyer et désinfecter la poubelle de la cuisine,  à l’aide d’un mélange d’eau chaude et de cristaux de soude (en portant des gants),  de vinaigre blanc, ou d’eau de javel.