Trucs et astuces pour faire de vraies économies de chauffage cet hiver

Enora
Enora Regnier
vendredi 16 octobre 2015, Temps de lecture 5min

Faire des économies sur la facture de chauffage en hiver, c'est possible, mais cela se prépare! Isolation, chauffage écologique, pompe à chaleur, panneau solaire ou encore chauffe-eau solaire, nous vous donnons tous nos conseils de pro pour réduire efficacement vos factures d'énergie tout en passant l'hiver bien au chaud.



La beauté de la couleur des arbres en cette saison automnale nous en ferait presque oublier que, dans quelques semaines à peine, c’est l’hiver qui viendra frapper à notre porte. Les tons orangés du mois d’Octobre laisseront vite place au verglas, à la neige et aux températures glaciales. D’ailleurs, le froid commence déjà à s’installer dans de nombreuses régions avec des températures qui tombent dans le négatif à la nuit tombée. Il est donc grand temps de vous occuper, si cela n’est déjà fait, des installations de chauffage dans votre maison, et avec elles, de l’isolation de votre habitat.

Le chauffage de la maison représente une des sources de dépenses les plus importantes pour un foyer. Dans certains cas, il s’agit même véritablement d’un gouffre financier. Mauvaise isolation des murs et des toits, des fenêtres et des portes ou des systèmes d’aération, les causes de déperdition énergétique de l’habitat peuvent être nombreuses, et amènent à des factures très salées. Tous les systèmes de chauffage ne se valent pas non plus; les systèmes les plus écologiques sont également de manière générale ceux qui vous permettent d’effectuer un maximum d’économie sur vos factures.

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des solutions très abordables pour vous aider à parer à vos problèmes de pertes d’énergie et à diminuer vos dépenses de manière écologique. Vous pouvez même bénéficier de primes gouvernementales pour vous aider à financer l’installation de vos systèmes d’isolation et de chauffage écolo!


Le chauffage au pellet, écolo et économique

Le pellet est un des moyens les plus efficaces que vous pouvez choisir pour chauffer votre intérieur. Pourquoi? Parce qu’il coûte moins cher à l’usage qu’un chauffage central au gaz, chauffe efficacement et est beaucoup plus naturel. Le pellet est en fait fabriqué en sciures et déchets de bois, qui sont compactés ensemble pour former des petits granulés de bois. Il est plus écologique car il ne nécessite pas de nouvelles coupes d’arbres pour être fabriqué, il est en matériau 100% recyclé.

Le chauffage au pellet, qui n’existait par le passé que sous forme de poêle à bois et ne permettant que de chauffer une seule pièce à la fois, peut de nos jours être rattaché à votre système de chauffage central grâce à une chaudière spéciale. Celle-ci coûte naturellement plus cher qu’un poêle puisqu’elle doit remplacer le système de chauffage complet. L’installation d’une chaudière à pellet automatique peut revenir à environ 10000 euros. Pour les plus petits budgets, il existe également des systèmes de chaudière à remplissage manuel des pellets (qui demandent plus d’entretien). Reste encore le poêle, très efficace pour chauffer des espaces sélectionnés, et moins cher (comptez environ 2000 à 3000 euros).

La pompe à chaleur, le système qui a le vent en poupe

Il existe différents types de pompes à chaleur: les pompes à chaleur géothermiques et aérothermiques. Le choix du système dépend de l’utilisation que vous souhaitez en faire ainsi que de l’espace et du budget dont vous disposez.

Les pompes à chaleur géothermiques utilisent la chaleur du sol pour fonctionner. Elles nécessitent donc un jardin pour être installées. Selon la taille de votre jardin, le système géothermique peut être installé de manière horizontale ou verticale.

Horizontalement, c’est le jardin qui sert de source de chaleur. Le réseau de conduite enterré dans le sol (à une profondeur d’environ 1 mètre) contient un liquide qui va capter la chaleur du sol. La pompe à chaleur installée à l’intérieur de la maison comprime ensuite cette chaleur et la redistribue à l’ensemble des installations de chauffage de la maison.

Si vous ne disposez pas d’un espace suffisamment grand à l’extérieur, le système géothermique peut être installé de manière verticale. Des puits sont alors forés dans le sol, à une profondeur allant de 50 à 100 mètres. Il n’est cependant pas toujours possible d’installer un tel système non plus, dépendamment du type de maison, de terrain, du voisinage etc.

La pompe à chaleur géothermique, qu’elle soit horizontale ou verticale, offre le meilleur rendement énergétique possible. Elle permet également de refroidir l’intérieur en été de manière passive, à condition que la température du sol le permette. Son prix est cependant plus élevé que pour une pompe à chaleur air/air.

Les pompes à chaleur air/air et air/eau, ou aérothermiques, sont plus faciles à installer et sont également moins onéreuses, et restent très efficaces malgré un rendement énergétique moins important. Elles puisent leur chaleur dans l’air extérieur (même si les températures sont en dessous de 0) et la renvoie vers l’espace intérieur, et nécessitent donc une installation en deux parties, une extérieure et une intérieure. En été, le système peut être inversé; l’air chaud de la maison est alors renvoyé vers l’extérieur afin de refroidir l’habitat.

Ce type de pompes convient surtout pour les petites habitations et les appartements. Le système peut également être utilisé pour la production d’eau chaude, mais les pompes air/air ne peuvent pas être utilisées avec les radiateurs.

Bon à savoir: Vous pouvez bénéficier de primes pour l’installation de vos systèmes de pompes à chaleur. Pour connaitre tous les details, rendez-vous ici.


Chauffer son eau grâce à l’énergie solaire

Chauffer l’eau de la douche ou du robinet en utilisant l’énergie émise par le soleil, c’est non seulement possible mais c’est également économique et écologique. De plus, l’eau chaude produite peut être utilisée pour compléter l’installation de chauffage de la maison.

Les rayons du soleil agissent sur le capteur solaire qui emmagasine la chaleur, qui est alors récupérée par l’absorbeur intégré au système. L’absorbeur contient un fluide caloporteur qui, grâce à un système échangeur de chaleur, va transporter les calories jusqu’au ballon de stockage.

Ce système est non seulement respectueux de l’environnement, mais il permet également, lorsque correctement dimensionné, de couvrir jusqu’a 75% de la consommation d’eau chaude annuelle. L’énergie solaire étant gratuite, vous chauffez donc votre eau… gratuitement!

Vous pouvez également bénéficier de primes jusqu’à 1500 Euros pour l’installation d’un chauffe-eau solaire chez vous. Retrouvez toutes les conditions sur notre précédent post de blog.


Les panneaux Solaires en hiver sont-ils efficaces?

La réponse est oui! Le rendement énergétique d’un panneau solaire est certes légèrement moins important en hiver qu’en été mais, on ne le répétera jamais assez, les panneaux solaires n’ont pas besoin de contact direct avec les rayons du soleil pour fonctionner: la lumière diffuse, même à travers quelques nuages, est suffisante pour le faire fonctionner. Les panneaux solaires restent donc un excellent moyen de réduire vos emissions de gaz à effet de serre et vos factures d’énergie, même en décembre.

Les températures basses (sous 25 degrés) permettent même parfois aux panneaux de mieux fonctionner qu’en plein été. La neige quant à elle permet à la lumière d’encore mieux se refléter sur les panneaux, augmentant leur production d’énergie. Aucune raison, donc, pour ne pas investir dans un système de panneaux solaires dès à present.

En savoir plus sur les primes gouvernementales auxquelles vous pouvez prétendre.

Contrôler la température intérieure

Enfin, garder un oeil sur la température de votre intérieur grace à un thermostat peut vous aider à identifier d’éventuels problèmes d’isolation: si la température de votre pièce ne dépasse pas les 20 degrés Celsius alors que tous vos radiateurs sont à puissance maximale, c’est qu’il y a un problème, et un gros. Vérifiez l’étanchéité de vos portes et fenêtres et assurez-vous que vos systèmes d’aération ne soient pas en marche sans raison (dans la salle de bain par exemple).

D’une manière générale, un thermostat intérieur vous permet de maintenir une température ambiante dans la maison lorsque souhaité, et vous permet de contrôler au mieux vos dépenses en chauffage.


À propos de l’auteur

Enora était d’abord journaliste avant de tomber du côté obscur de la force. Depuis, elle voyage, elle blogue, et elle combine même les deux sur son blog afrogontherun.com. Chez Solvari, elle est responsable marketing pour les sites francophones. À ses heures perdues, elle est aussi traductrice et chanteuse de salle de bain.



Articles similaires