​Sécuriser sa maison contre les cambriolages en 5 étapes

Enora
Enora Regnier
mardi 10 mai 2016, Temps de lecture 3min

C’est bien connu : les cambrioleurs ne prennent pas de vacances. Et bien que les malfaiteurs puissent frapper en toute saison, les périodes printanière et estivale restent leurs favorites. Le retour des beaux jours est en effet synonyme de longs weekends et de vacances estivales. Mieux vaut donc prévenir que guérir : retrouvez tous nos conseils pour sécuriser votre habitat contre les cambriolages !

1/ Restez à l’affût des signes précurseurs

Nous n’y pensons que très rarement, et pourtant : un cambriolage se prépare en amont, ce qui signifie que les cambrioleurs ont effectué un repérage sur plusieurs jours voire semaines avant de passer à l’action !

Sans aller jusqu’à tomber dans la paranoïa et se méfier de tout le monde, il est indispensable de garder un œil ouvert pour tous les signes précurseurs qu’ils peuvent laisser derrière leur passage. Il peut par exemple s’agir de :

  • Coups de téléphone anonymes persistants (plusieurs fois par jour et par semaine), ou même de quelqu’un qui se ferait passer pour un télévendeur (là encore, très persistant). Le but étant de savoir à quel moment de la journée vous êtes généralement absent.
  • Un vendeur, ou un étranger qui se présente à votre porte sous n’importe quel prétexte et insiste pour rentrer dans la cour de votre maison, ou même pourquoi pas à l’intérieur : un malfaiteur voudra se faire une idée du larcin sur lequel il peut mettre la main.
  • Des va-et-vient inhabituels devant votre maison, qu’il s’agisse d’un piéton, d’une voiture ou autre.
  • Une marque laissée quelque part sur l’extérieur de votre habitation, comme une croix ou un losange : ces signes, qui doivent rester discrets, peuvent paraître innocents et pourtant, les cambrioleurs peuvent s’en servir pour communiquer entre eux.

Cambrioleur maison porte d'entrée

2/ Renforcez la sécurité des portes et des fenêtres

Les cambrioleurs n’ont pas toujours besoin de faire preuve d’une grande ingéniosité pour s’introduire à l’intérieur : 80% d’entre eux passent simplement par la porte d’entrée ! Il n’est pas utile d’aller jusqu’à faire installer une porte blindée pour autant, une serrure de porte sécurisée peut faire l’affaire.

Il en est de même pour les fenêtres, surtout celles à poignées. Ne les laissez pas ouvertes la nuit en été, à moins d’avoir au préalable fermé les volets. N’oubliez pas non plus qu’un cambrioleur peut s’introduire par une petite fenêtre, ne laissez rien ouvert lorsque vous quittez votre domicile !

3/ Installez une alarme

Il s’agit de l’investissement le plus efficace que vous puissiez choisir. Un système d’alarme permet à lui seul de dissuader 95% des cambrioleurs !

Il existe de nombreux types d’alarmes, filaires ou non, avec vidéo-surveillance etc., à choisir selon ses besoins et son budget.

Mais attention : les cambrioleurs savent reconnaître une caméra de vidéo-surveillance qui n’est pas branchée, et peuvent également facilement la désamorcer si celle-ci est visible et accessible. Aussi, assurez-vous d’installer votre alarme ou caméra de surveillance à l’abri des regards et/ou hors de portée.

Caméra de vidéosurveillance maison

4/ Dissuadez les voleurs

Une maison dans laquelle il y a du bruit et de la lumière est un habitat dans lequel un voleur ne rentrera pas. Lorsque vous êtes absents, un système de programmation peut s’avérer très utile pour prétendre que l’habitat est toujours occupé.

Utiliser un programmateur pour déclencher l’allumage automatique des lumières à certaines heures, ou même de la télévision (volume suffisamment fort). À l’extérieur, des luminaires à détecteur de mouvement peuvent également dissuader un intrus d’aller plus loin.

Enfin, n’oubliez pas de faire relever votre courrier par un voisin, ou à défaut de le faire transférer à votre adresse de vacances. Rien ne crie plus « maison inoccupée » qu’une boite aux lettres pleine à craquer.

5/ Rangez vos objets de valeurs

Sous le matelas ? Au fond du placard ? Dans le tiroir à sous-vêtements ? Oubliez tout de suite ces « bonnes » cachettes : ce sont les premières auxquelles un cambrioleur pensera !

Evitez également les coffres et mallettes transportables, pour des raisons évidentes : le voleur n’aura même pas besoin de perdre du temps à tenter de le forcer, il n’aura qu’à l’emmener avec lui.

Si vous avez des enfants, sachez qu’en général les cambrioleurs ne se rendent pas dans leurs chambres ; parce qu’il n’y a à priori pas d’objets de valeurs, mais aussi parce qu’au moindre bruit, l’enfant risque de se réveiller et de se mettre à hurler.

Sécurisez votre habitat contre les cambrioleurs ne nécessite donc pas obligatoirement de dépenser une petite fortune en équipement, bien que ces derniers aident considérablement, même lorsque vous êtes absents.

Ne ratez plus aucun de nos articles de blog: inscrivez-vous à notre newsletter et recevez votre dose d'inspiration hebdomadaire dans votre boite mail!


À propos de l’auteur

Enora était d’abord journaliste avant de tomber du côté obscur de la force. Depuis, elle voyage, elle blogue, et elle combine même les deux sur son blog afrogontherun.com . Chez Solvari, elle est responsable marketing pour les sites francophones. À ses heures perdues, elle est aussi traductrice.