Journée mondiale de l’épargne : faire des économies, c’est facile !

Enora
Enora Regnier
jeudi 13 octobre 2016, Temps de lecture 3min

Le 31 Octobre approche à grands pas. Pendant que certains s’affairent à concevoir leurs costumes de sorcières ou de momies, chez Solvari, nous nous préparons à célébrer la journée internationale… de l’épargne !

Chaque année, le dernier jour du mois d’Octobre marque en effet la journée mondiale de l’épargne. Créée en 1924, cette journée est un rappel, plus ou moins discret, que nous devrions tous réfléchir à des dépenses plus intelligentes pour nos porte-monnaie. Et lorsque l’on sait que les factures des ménages Belges, notamment d’électricité, ne cessent d’augmenter d’année en année, quelques conseils pour épargner peuvent être utiles.

Aujourd’hui, économiser est plus simple que jamais. Il suffit juste de savoir comment, et par où commencer. C’est pour cela que, chez Solvari, nous avons décidé de vous donner tous nos conseils pour réaliser des économies à la maison et réduire toutes vos dépenses énergétiques.

Jusqu’au 31 Octobre, nos experts vous donnent chaque semaine de nouveaux conseils pour réduire vos factures et réaliser des économies à la maison !

Economiser 30% sur les factures grâce à l’isolation du toit

Economiser 30% sur les factures de chauffage - Gif Solvari


Un toit mal isolé représente un véritable gouffre financier en hiver. En effet, près de 30% de la chaleur de la maison s’en échappe : la chaleur monte, c’est bien connu.

Cela veut dire que, pour garder une chaleur confortable à l’intérieur de la maison, vous devez augmenter la puissance des radiateurs, et chauffer plus longtemps. Vos factures énergétiques augmentent, et votre épargne diminue.

Une bonne isolation du toit permet donc de réduire vos pertes de chaleur, et par conséquent, de réaliser de plus amples économies chaque année.

Prenons un exemple : un foyer qui dépense annuellement 400€ en factures de chauffage voit sa facture annuelle baisser de 120€ après avoir effectué des travaux d’isolation du toit. En sachant qu’une isolation par laine de roche ou de verre coûte entre 18,50€ et 22,50€ par m2, les travaux d’isolation sont rentabilisés très rapidement !

De plus, la région wallonne subventionne l’isolation du toit à l’aide de primes énergie. Les montants des primes dépendent des revenus annuels d’un foyer, mais la prime de base est fixée à 5€/m2, et peut jusqu’à tripler selon la catégorie de revenus !

Il existe deux techniques principales d’isolation du toit : par l’intérieur, également appelé isolation des combles, et par l’extérieur. Ces deux techniques sont complètement différentes puisque celle par l’extérieur nécessite d’enlever la toiture pour y poser des plaques isolantes et représente donc un plus grand chantier. La technique est à adapter en fonction de la maison, au cas par cas.

Trouver un professionnel pour l'isolation du toit

Supprimer les ponts thermiques, économiser 25% d’énergie

Economiser isolation extérieure - Gif Solvari


Des murs mal isolés laissent passer l’humidité et l’air froid à l’intérieur. Il est facile de s’en apercevoir : s’il fait plus froid lorsque vous vous trouvez à proximité, ou que vous touchez, le mur, c’est qu’il est mal isolé. L’idéal est alors de faire isoler le mur par l’extérieur, autrement dit par la façade.

L’isolation extérieure de la maison permet de supprimer les ponts thermiques et les pertes de chaleur de l’habitat. Elle permet d’économiser jusqu’à 25% sur les factures de chauffage !

Cela équivaut à des économies annuelles d’au moins 440€ pour un chauffage au gaz, 590€ pour un chauffage électrique et 650€ pour un chauffage au fioul. Imaginez un peu ce que vous pourriez faire avec cet argent économisé sur votre compte bancaire…

Prenons un autre exemple : l’isolation murale pour une maison de 100m2 avec 15m2 de surface vitrée va s’étendre entre 7000€ et 12000€ selon la technique et l’isolant utilisé. Avec de tels travaux, on estime que les économies annuelles sur les factures de chauffage seront de 500€ pour le gaz, 600€ pour l’électricité et 700€ pour le fioul.

Là encore, la région wallonne intervient financièrement et offre une prime de base à 12€/m2, qui augmente en fonction de la catégorie des revenus.

L’isolation extérieure est donc, elle aussi, rentabilisée très rapidement ! Les économies, elles, se feront d’année en année à partir de la réalisation des travaux.

Le type d’isolation (enduit ou parement) dépendra de l’habitat et des performances d’isolation recherchées. Le choix de la finition se fera, lui, en fonction des goûts : enduit, crépi et bardage sont les principaux isolants de façade.

Le crépi est de loin l’isolant de façade le plus populaire car il est à la fois performant et décoratif, et présente l’avantage de pouvoir être peint facilement. Le bardage de parement, quant à lui, se présente notamment en pvc, en bois ou en aluminium. Il protège les murs des intempéries tout en les embellissant.

Trouver un professionnel pour l'isolation extérieure

Retrouvez encore plus de conseils pour réaliser des économies à la maison dans notre prochain blog !

Ne ratez plus aucun de nos articles de blog: inscrivez-vous à notre newsletter et recevez votre dose d'inspiration hebdomadaire dans votre boite mail!

 


afrogontherun.com

À propos de l’auteur

Enora était d’abord journaliste avant de tomber du côté obscur de la force. Depuis, elle voyage, elle blogue, et elle combine même les deux sur son blog afrogontherun.com . Chez Solvari, elle est responsable marketing pour les sites francophones. À ses heures perdues, elle est aussi traductrice.