Animaux domestiques: comment aménager sa maison?

Enora
Enora Regnier
jeudi 13 avril 2017, Temps de lecture 3min

Chien, chat, hamster ou cochon d’Inde : avoir un animal de compagnie à la maison, cela change tout. Pour le meilleur, bien entendu ! Mais sans vouloir jouer les rabat-joie, de l’organisation de l’habitat à son aménagement, un animal domestique vient avec des responsabilités qui touchent plus que le train de vie quotidien. 

Les animaux de compagnie impliquent de repenser quelques aspects de la maison, pour leur sécurité mais aussi pour votre propre confort de vie. Pour vous faciliter la tâche, nous vous avons préparé une liste (non-exhaustive) de choses à garder en tête lorsque vous accueillez un animal. Afin que vous puissiez ensuite vous concentrer sur l’essentiel : profiter et chouchouter votre petit protégé.

1/ Bien choisir son revêtement de sol pour éviter les accidents

Quel sol choisir lorsqu’on a un animal de compagnie ? Différents revêtements de sol présentent des avantages et des inconvénients qu’il est important de bien comparer.

Le sol de type parquet est souvent plébiscité. Moins cher que le plancher, facile à poser, pas cher et disponible en de très nombreuses couleurs, le plancher est également facile à nettoyer. Idéal donc pour les animaux de compagnie ? Oui, mais attention : le parquet s’abîme et se raye facilement ! Si vous avez un chien, il y a fort à parier que le parquet devra être changé après quelques années à cause de l’usure des griffes. Il reste cependant plus facile et économique à changer que du carrelage, qui connaît les mêmes risques d’usure.

La moquette n’est généralement pas conseillée pour les animaux de compagnie : salissante, peu hygiénique, difficile à nettoyer, en plus d’attirer les poils elle se transformera en véritable terrain de jeu pour chat ou rongeur, qui adorent s’y faire les griffes ou… les dents.

Revêtement de sol animaux domestiques - Solvari


2/ Des produits ménagers non toxiques

Les produits ménagers pleins de composés chimiques et toxiques peuvent être nocifs pour la santé des animaux de compagnie. En plus d’être beaucoup plus sensibles que nous aux odeurs, ils se trouvent également plus près du sol et respirent plus d’effluves de produit.

Il est donc important de choisir des produits d’entretien ménagers écologiques, comme par exemple le bicarbonate de soude, le savon noir, le vinaigre de soude, ou encore les huiles essentielles.

Certains produits d’entretien sans détergents chimiques ou alcool s’achètent en grande surface, mais vous pouvez également fabriquer vos produits vous-même.

3/ Attention aux plantes d’intérieur

Le saviez-vous ? Certaines plantes d’intérieur sont toxiques, voire mortelles, pour les animaux de compagnie. Il est donc important de bien choisir ses plantes vertes et, le cas échéant, de déplacer les plantes toxiques pour les animaux en hauteur ou dans des endroits inaccessibles.

Parmi les plantes d’intérieur toxiques pour les animaux les plus courantes, on retrouve :

  • Aloe véra
  • Azalée
  • Bégonias
  • Oreille d’éléphant (caladium)
  • Dieffenbachia
  • Philodendron
  • Ficus
  • Laurier
  • Arbre de Jade
  • Rhododendron
  • Dracaena
  • Sansevière
Plantes toxiques pour animaux domestiques - Solvari


4/ Le piège des câbles électriques

Même si vos câbles électriques ne traînent pas par terre, au milieu de la pièce, ils peuvent représenter un danger pour les animaux domestiques, en particulier les rongeurs.

Laisser un lapin, un cochon d’Inde, un chinchilla, ou tout autre rongeur, sortir de sa cage et se promener dans la pièce doit se faire sous surveillance et en s’assurant que les fils électriques de la télévision, des lampes etc., ne soient pas accessibles.

Même si les fils sont cachés derrière la télévision, ils peuvent rester accessibles à de petits animaux qui se faufilent dans les petits espaces. Un conseil donc, bloquez les accès aux recoins et aux appareils électriques, pour plus de sécurité et de tranquillité d’esprit.

5/ Une alarme compatible avec les animaux

Vous avez installé une alarme anti intrusion chez vous ? Alors pensez aux détecteurs anti-animaux, au risque de vous réveiller à deux heures du matin au son tonitruant d’une alarme qui s‘est déclenchée lorsque votre chien a quitté son panier. Les détecteurs sont immunisés contre les animaux de 38kg, à moins de 1 mètre de hauteur.

De la même manière, le détecteur de l’alarme doit être dirigé vers le haut afin d’éviter de se déclencher lorsqu’un animal passe en dessous.

Animaux domestiques maison - Solvari


6/ Quelle couleur pour les murs ?

Enfin, la peinture murale est un élément primordial à prendre en compte : une peinture blanche est plus salissante, c’est évident, il s’agit donc de l’éviter dans des endroits où les animaux se déplacent souvent. On évite ainsi les couleurs clairs près de l’endroit où se situe la gamelle du chien ou du chat, la cage du cochon d’Inde, ou encore le panier et l’arbre à chat. Pensez plutôt aux couleurs foncés, et aux peinture facilement nettoyables : si elle s’enlève à l’eau, vous ne pourrez pas la nettoyer à coup d’éponge.

Pour vos travaux de peinture, qu’il s’agisse de repeindre un mur sale ou de changer la déco de la pièce en attendant l’arrivée de toutou, faites appel à un professionnel local au meilleur prix en comparant des devis gratuits !



Articles similaires